Il y a quelques années, il était de bon ton de rechercher la stabilité et l'équilibre pour pérénniser et transmettre.

 

Aujourd'hui, on préconise l'agilité et l'adaptation.

 

Lors de nos missions de conseil en développement, nous percevons les efforts comme les instincts liés au changement des entreprises et des organisations.

 

Nous avons mis en évidence le concept de la zone de résilience de l’entreprise qui, une fois définie, devient le point d’appui de l’action de changer.


Car changer sans savoir ce qu’il faut changer, quand et pourquoi il faut le faire, revient à émettre un vœu pieux.

Bien sûr, il y a l’intuition  : nous lui accordons une part importante dans notre approche. Nous évoquons également les prévisions, les précisions et les décisions.

Nous puisons notre réflexion dans l’expérience  des entreprises avec lesquelles nous échangeons. 

 

En conduisant ces visites guidées des sentiers du changement, nous espérons simplement mettre en partage ce en quoi nous croyons fermement : les principales ressources sont au coeur de l'entreprise.

 

La zone de résilience est un véritable centre de décision

Dans cette optique, nous proposons aussi aux entreprises, une approche basée sur la psychologie du travail et la préparation mentale.

 

Le tout ayant pour objectif de remettre l'humain au centre

 

C’est la multiplicité des points de vue et des solutions qui construira les conditions du changement, celui qui n'est plus un mal nécessaire mais une stratégie au service de l'action !